Faut-il être majeur pour travailler l’été ? À partir de quel âge peut-on travailler ?

On part en vacances, lorsqu’on souhaite échapper de la routine quotidienne, prendre une pause émotionnellement et physiquement. Pendant cette période, il existe diverses activités à ne pas manquer comme faire du camping, prendre des cours de danse, visiter des musées, faire du bénévolat ou trouver des petits boulots d’étudiants ou des jobs saisonniers. Cela permet de gagner des sous, de combler son CV et d’explorer le monde du travail. 

Être majeur est-il requis pour travailler l’été ?

En France, il est possible d’entrer dans le monde du travail, lorsqu’on atteint l’âge de 14 ans. Pour les mineurs non émancipés, il est obligatoire d’avoir une autorisation parentale, de ses parents ou l’autorisation d’un représentant légal. Le contrat de travail peut être temporaire, à durée déterminée ou indéterminée. Toutefois, il existe des activités interdites pour les mineurs de moins de 18 ans, pour des raisons de santé et de sécurité. Il s’agit, par exemple, de la manutention et des travaux de nuit compris entre 20 heures du soir à 6 heures du matin. 

Travailler pour l’été : quels sont les sites à consulter ? 

A l’heure actuelle, il existe différents sites à consulter pour la recherche d’un job d’été. Il y a la plate-forme Jobaviz , le site Student Job proposant des jobs d’une année pour les jeunes étudiants. On peut y trouver une rubrique de recrutement ainsi qu’une autre rubrique sur les conseils de rédaction de CV et de lettre de motivation. Le site staffme est une bonne option du point de vue de la rémunération, mais aussi de la diversité des domaines proposées comme le secrétariat, la comptabilité, la communication, l’informatique et le télémarketing. Il en est de même pour le site ProStudent dont les domaines peuvent être le commerce, la restauration, les services pour les personnes à domicile, le secteur de la distribution… Les missions proposées peuvent être ponctuelles, intérimaire, voire à durée indéterminée. 

Les principales règles sur les jobs saisonniers 

Il est de devoir pour l’employeur d’obtenir une autorisation auprès de l’inspecteur du travail avant de recruter tout mineur émancipé ou non, et ce, dans le cadre d’un job d’été. Il dispose d’un délai de 15 jours avant l’embauche pour en faire une demande. Cette dernière doit mentionner le type et la durée du contrat, l’horaire de travail, les conditions de travail et les conditions salariales. Elle doit être accompagnée de l’autorisation écrite par les parents. Les jeunes ayant 14 ans révolus peuvent en effet exercer une activité professionnelle pendant les vacances de moins de 14 jours.

Le service à la personne : un secteur qui recrute !
Recherche d’emploi : pensez à la formation à distance !