Relancez le recruteur lorsque la candidature reste sans réponse !

Trouver du travail est une étape décisive de la vie. Il passe souvent par l’envoi d’une lettre de candidature. Mais il se peut que votre courrier reste sans réponse. Alors, apprenez à relancer le recruteur.

Connaître les raisons qui doivent vous pousser à réamorcer votre candidature

Puisqu’il est toujours essentiel de tenter ses possibilités de décrocher du travail, connaître au moins une astuce gagnante est prioritaire. Lorsque vous envoyez par mail votre candidature, vous avez sûrement besoin de savoir si votre message a bien été reçu ou pas. C’est dans ce cas que vous devez relancer le recruteur afin que vous sachiez quelle est la suite possible. En effet, cette pratique peut amorcer votre chance d’être vu par le responsable d’embauchage. Vous devez aussi savoir que la relance est une nouvelle méthode qui apporte au postulant un suivi temporel de son dossier.

Choisir le bon moment

L’attente est parfois longue. Dès que vous venez d’appuyer sur la case envoyer, vous ne faites plus qu’espérer quand la réponse vendra-t-elle. En effet, la démarche d’une relance est dans votre intérêt. Alors, après combien de jours faut-il relancer le recruteur ? En fonction du type d’entreprise qui a lancé l’appel à la candidature, peut-être qu’il est possible de savoir quand est-ce que le poste serait à pourvoir. Ainsi vous ciblerez les deux derniers jours de la clôture pour adresser un mail de rappel. Sinon, en d’autres circonstances à laquelle vous n’avez aucun renseignement, comptez 6 ou 7 jours et éprouvez votre relance.

Passer à l’acte

Pour faire le grand pas vers cette décision de relancer le recruteur, certains points sont à respecter. Tout d’abord, assurez-vous d’avoir les compétences nécessaires pour la rédaction de la lettre. Cette dernière est importante puisqu’elle servira de pont entre vous et le recruteur. Autrement, la crédibilité de votre geste en pâtira à coup sûr. Pensez à réaliser un contenu qui doit être exempt de fautes d’orthographe. Vous pouvez utiliser à ce propos des logiciels de vérification en ligne. Ensuite, vous devez être en mesure d’écrire une lettre courte, mais précise, sans dévier de votre demande. Celle-ci doit se conformer aux formules de politesse administratives. Puis, vérifiez vos notes, relisez-les, garantissez qu’elles soient faciles à comprendre. Pour terminer, n’oubliez pas de mentionner les références de votre ancien CV ou lettre de motivation. Il ne reste plus qu’à croiser les doigts, croire en ses qualités et rester joignable au cas où.

Quels sont les métiers qui recrutent le plus en France ?
Recrutement : intensifiez votre présence sur les réseaux sociaux !